Témoignage #4 : Duva Choc-O-Fruits

L’automatisation accroît la rentabilité de la production de produits chocolatiers. La société Duva Choc-O-Fruits est spécialisée dans les fruits confits enrobés de chocolat. Afin de pouvoir rester compétitive et rentable, la PME a envisagé d’automatiser une ou plusieurs des étapes de production de l’un de ses produits. Elle a bénéficié à cet effet du soutien du projet Factory 4.0

28 janv. 2020

#

Duva Choc-O-Fruits livre des produits chocolatiers à des clients de toutes tailles. Elle les fabrique de manière artisanale, un processus caractérisé par un grand nombre d’opérations manuelles. Pour pouvoir rester compétitif et rentable, il est essentiel d’améliorer l’efficacité de la ligne de production. Duva voulait examiner s’il était possible d’accroître le rendement par le biais d’une automatisation flexible et envisageait même de faire appel pour cela à un opérateur extérieur. La manipulation de produits naturels de ce type pose néanmoins des défis spécifiques, qui requièrent une approche personnalisé.

Quelques aspects du processus de production semblaient peu adaptés à l’automatisation, vu que la quantité de travail manuel, de même que la qualité et la rapidité de ces opérations dépendent des opérateurs.

Accompagnement et concertation

Duva a fait appel à Sirris, un partenaire du projet Factory 4.0, afin d’examiner dans quelle mesure l’automatisation de cette ligne était réalisable et de trouver un partenaire adéquat. Sirris a d’abord entièrement cartographié le procédé existant : préparation, caractéristiques du processus, organisation, contrôle de la qualité… L’étude a révélé que trois étapes du processus pouvaient être automatisées.

L’étape la plus propice à l’automatisation est celle de l’acheminement des produits sur le convoyeur. Le contrôle de la qualité doit également être pris en compte. La tâche est extrêmement complexe étant donné qu’il s’agit de manipuler des produits naturels flexibles aux formes irrégulières. Différentes options d’automatisation ont été examinées et, sur la base des souhaits et des possibilités de Duva, trois intégrateurs ont été considérés. Dans le cadre de leur recherche de solutions appropriées, différentes pistes d’une vaste portée ont été examinées. Les intégrateurs ont reçu les informations nécessaires concernant la situation actuelle et les souhaits de Duva. Sirris a prodigué des conseils à Duva et a joué le rôle d’intermédiaire lors des contacts avec les intégrateurs.

Une solution réalisable

Étant donné que Duva ne dispose pas de son propre personnel technique, elle recherchait en outre un partenaire attitré pour l’automatisation, auquel elle pourrait continuer à faire appel à l’avenir, dans le cadre de la poursuite de l’automatisation de sa production. Les propositions des trois intégrateurs ont été comparées et évaluées en fonction des besoins et des souhaits de Duva. Le choix s’est porté sur un intégrateur qui accorde une place centrale à l’innovation et est en mesure de participer au processus de réflexion avec le producteur alimentaire. Ils ont cherché ensemble une solution adéquate, réalisable pour la PME et adaptée à ses besoins.

« Grâce à l’accompagnement du projet Factory 4.0, je comprends mieux l’ensemble du trajet d’automatisation, dès la première étape avec une description claire du projet incluant des paramètres de test spécifiques, jusqu’à la sélection du partenaire d’automatisation le plus adapté. » Dominique Van den Putte, General Manager.